Partager

UFR-CESR École supérieure en Intelligence des Patrimoines

Visuel École supérieure en Intelligence des Patrimoines - ESI-Pat

L’École supérieure en Intelligence des Patrimoines offre, de manière originale et inédite à cette échelle, une formation professionnalisante à et par la recherche de haut niveau. Située principalement au croisement des sciences humaines et sociales et des sciences du numérique, elle prépare aux diplômes de Master et de Doctorat en intégrant formation initiale et continue.

Cette formation est portée par le Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR), qui a la particularité unique en France d’être à la fois une faculté et une Unité Mixte de Recherche de réputation internationale (UMR 7323), placées sous la triple tutelle de l’université de Tours, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et du Ministère de la Culture (MIC). Elle implique aussi directement deux autres laboratoires en archéologie (UMR CITERES-LAT) et en numérique (EA LIFAT) et plusieurs facultés de l’université de Tours. Elle peut enfin compter sur de très nombreux partenariats internes et externes, pédagogiques et professionnels, publics et privés, en France comme à l’étranger. S’adressant à un public varié, principalement issu des sciences humaines et sociales et/ou du numérique, elle propose tant l’acquisition des nouvelles méthodologies scientifiques, des savoirs fondamentaux et technologiques les plus en pointe, que la conception de projets pour des métiers d’avenir.

L’École s’organise en deux mentions (Histoire, Civilisation, Patrimoine ; Humanités numériques) et six masters tournés vers des secteurs socio-économiques porteurs. Sa pédagogie repose sur des dynamiques scientifiques transversales, interdisciplinaires et internationales dont, par exemple, le programme Ambition-Recherche-Développement Intelligence des Patrimoines sur les patrimoines culturels et naturels (34 laboratoires et plus de 360 chercheurs de la Région) et le Pôle Alimentation (près d’une centaine de chercheurs de Tours).

Mention Histoire, Civilisation, Patrimoine (HCP)

Mention Humanités Numériques (HN)


Double diplôme UQAM-UFR CESR

Dans le cadre d’une convention avec l’Université du Québec à Montréal (Maîtrise en Histoire, profil Humanités numériques), l’UFR-CESR – École Supérieure en Intelligence des Patrimoines permet à cinq étudiants des Masters « Histoire, Civilisation, Patrimoine » (parcours « Métiers de la Science du Patrimoine (MSP) » ) et « Humanités numériques » (parcours « Intelligence des Données de la Culture et du Patrimoine (IDCP) »), de bénéficier, après sélection de leur dossier, d’un double-diplôme de Master avec l’UQAM. Cinq étudiants, côté canadien, bénéficieront également de ce dispositif à partir de la rentrée 2021-2022.
> En savoir plus


Double cursus UFR Médecine - UFR CESR

> Ouvert aux étudiants de la Faculté de Médecine
Le double-cursus de Master est ouvert aux étudiants durant leurs externat et aux internes des hôpitaux.

Attentive au dialogue entre Sciences Biologiques et Sciences Humaines et Sociales, la Faculté de Médecine de Tours propose des enseignements en humanités à partir de la première année (PACES). Les étudiants intéressés par les sciences humaines en médecine peuvent continuer leur parcours à partir de la deuxième année et jusqu’à l’internat, ayant la possibilité de suivre des modules en simple complément de leur formation biologique ou bien d’accomplir un parcours complet et d’obtenir ainsi un Diplôme de Master (Niveaux 1 et 2). L’inscription en thèse est aussi possible.

Cette maquette propose un double cursus avec deux parcours M2 dans la collaboration entre la Faculté de Médecine et le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance :
> Humanités et santé
> Patrimoines et santé

> Plus d'informations

 

Doctorat

Le CESR, depuis sa création, offre la possibilité aux étudiants de chaque master d’achever leur cursus universitaire par la préparation d’un doctorat dans chacun des domaines de la formation ou à l’intersection de plusieurs champs. Des bourses doctorales régionales ou nationales de trois ans peuvent être allouées dans la mesure des places disponibles et à l’issue d’une procédure sélective. En fonction de leur spécialité, les doctorants sont associés aux activités scientifiques des différents laboratoires partenaires.
> Plus d'informations