Partager
Actualité

[Table ronde] « Considérez la doctrine qui se cache / sous le voile de ces vers mystérieux » (If. IX, 62-63). Lecturae Dantis Turonenses

  • Recherche,
Date(s)

le 11 juin 2021

Lieu(x)
En visio-conférence
Inscription gratuite
  : sabrina.ferrara@univ-tours.fr / marie-laure.masquilier@univ-tours.fr
L’inscription est nécessaire pour recevoir le lien de connexion.

Organisée par Sabrina Ferrara (CESR, Société dantesque de France) & Bruno Pinchard (Président de la Société dantesque de France)

Ces Lecturae Dantis turonenses veulent renouer avec la tradition des Lecturae Dantis, avec la différence, par rapport aux Lecturae classiques, de les concentrer dans le laps de temps réduit d’une table ronde. Ces Lecturae se déroulant en France, on demandera aux lecteurs de privilégier les chants du poème ayant une ‘matière’ française dans le sens le plus large, politique (If. XIX, Pg. VII, XX, Pd. XV, etc.), culturel (If. V, XXVIII, Pg. VI-VIII, XX, XXVI, Pd. IX, etc.), linguistique, artistique; et dans une perspective de réception, le chant (ou le groupe de chants), l’épisode (ou le groupe d’épisodes) qui ont davantage suscité(s) l’imagination des artistes (à partir des enluminures illustrant les manuscrits jusqu’à Rodin dans des années plus proches de nous) et des commentateurs français au cours des siècles. Il serait intéressant de remarquer quels chants ou épisodes ont retenu l’attention de la critique à travers le temps ; mais aussi quels chants ou épisodes ont été choisis par les lecteurs qui nous ont précédés et quelle a été leur approche de lecture. Ce dernier aspect, qui aura un volet plus comparatiste, permettra de poser quelques jalons sur la réception de l’histoire culturelle de Dante en France.

Une perspective strictement scientifique s’associe à celle que nous venons de définir, qui vise un public cultivé mais non spécialisé. Ces Lecturae veulent, en effet, se différencier par l’approche méthodologique : interdisciplinaire à l’intérieur du corpus des chants ou des épisodes mais strictement disciplinaire en ce qui concerne la Lectura ; on vous a demandé d’orienter votre analyse du chant (ou du groupe de chants), de l’épisode (ou du groupe d’épisodes) choisi(s) selon vôtres propres compétences philosophiques, historiques, classiques, théologiques, artistiques, etc. On a voulu viser une lecture monographique et monodisciplinaire ayant pour but de souligner une à une les différentes composantes du poème et de la culture de Dante en soulignant un aspect ou en choisissant un chant (ou un groupe de chants), un épisode (ou un groupe d’épisodes) comme exemplaire(s).

Dans l’optique d’une lecture multiforme et diversifiée, nous avons tenu à réunir des lectores venant de différents horizons culturels et géographiques (France notamment, Allemagne, Belgique, Espagne, Hongrie, Italie, Pologne, USA).

Programme

  • 9h30 Début de la visio-table ronde
    Présentation
  • 10h Anthony De Araujo-Rousset - Université Jean Moulin Lyon-3
    If. I 61-90 - Entre le visible et l’invisible : lier les paroles et les temps
  • 10h30 Elena Pierazzo - Centre d’études supérieures de la Renaissance
    Pg. XXVI - La sensualità
  • 11h Luigi Spagnolo - Università per Stranieri - Siena
    If .V - L’enigma di Francesca
  • 11h30 Pause
  • 12h Gaia Tomazzoli - Université de Pise
    Idées et images : l’Ulysse de Dante au prisme d’Yvonne Bâtard
  • 12h30 Alessandro Benucci - Université Paris Nanterre
    Ré-écrire Dante aujourd’hui : en Enfer avec la « bédé »
  • 13h Déjeuner
  • 14h Maria Maślanka-Soro - Université Jagellonica de Cracovie
    «La verità nulla menzogna frodi»: alcuni miti virgiliani e la loro reinterpretazione nella Commedia
  • 14h30 Andrea Aldo Robiglio - KU Leuven
    Francescamente (Purg. XVI, v. 126) : autour de Marco Lombardo et de la philosophie courtoise
  • 15h Bruno Pinchard - Université Jean Moulin Lyon-3
    Dante entre terre et mer
  • 15h30 Luigi Tassoni - University of Pécs
    La prospettiva del tragico nel Purgatorio
  • 16h Pause
  • 16h30 Raffaele Pinto - Universitat de Barcelona
    I crini mozzi. Perché la prodigalità è un peccato? (Purg. XXII 19-54)
  • 17h Giulio D’Onofrio - Università degli Studi di Salerno
    Inferno, Canto III, vv. 22-69 - La vilissima imperfezione
  • 17h30 Franziska Meier - Georg-August-Universität Göttingen
    Le paradis terrestre. Un miroir de la poésie de Dante ?
  • 18h Francesco Ciabattoni - Georgetown University
    Pd. VIII, X, XIII-XIV, XVII: Il paradiso dantesco: i canti della musica
  • 18h30 Giulia Puma - Université Nice-Sophia-Antipolis
    Pd. X-XII - « Tu vuo’ saper di quai piante s’infiora / questa ghirlanda » (Pd. X, 91-92) : la représentation peinte d’une bibliothèque idéale du temps de Dante
  • Discussions avec Milly Curcio, Fosca Mariani Zini et Raffaella Zanni
> Télécharger le programme
> Télécharger les résumés
Contact :