Actualité

Journée d'étude - Information et communication au début des Temps modernes : Fabrique des Bibliothèques

  • Recherche,
Date(s)

le 1 juin 2018

Lieu(x)

Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Salle Rapin

Journée d’étude organisée par Toshinori Uetani, avec le soutien du Projet ECRISA-Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire

> Télécharger le programme

Bibliotheca, Libreria, Bibliotheque… Un siècle après l’invention de l’imprimerie à caractère mobile en métal, apparaissent en Europe plusieurs livres qui portent le titre polysémique Bibliotheca, non seulement en latin, mais aussi en plusieurs langues vernaculaires. Ces ouvrages de référence en bibliographie, en philologie ou en histoire naturelle mettent à la disposition d’un public élargi une somme de connaissances rassemblées, souvent dans une structure normalisée.

Si l’ensemble des renseignements contenu dans ces ouvrages témoigne de l’état du savoir en transition entre le Moyen Âge et les Temps modernes, chaque unité de savoir prépare une matière pour un nouveau cadre des connaissances encyclopédiques. Au-delà de l’information qu’ils véhiculent à grande échelle, ils reflètent en filigrane l’évolution des conditions matérielle, culturelle, politique, ou sociale en mutation et cherchent une nouvelle organisation. En outre, leurs paratextes, leurs notices ou leurs illustrations nous apprennent qu’ils sont souvent le fruit de la collecte d’information à partir de sources diverses ou auprès de nombreux collaborateurs, quelquefois de l’Europe entière. Grâce au développement des moyens de communication, la constitution de cette somme d’information en fait une œuvre collective.

Au cours de cette journée organisée dans le cadre du programme Bibliothèques Virtuelles Humanistes avec le soutien du Projet ECRISA (MSH Val de Loire, voir le site du projet ECRISA), et dans la continuité des problématiques abordées à l’école d’été Bibliotheca digitalis[1], seront étudiés quelques ouvrages de référence tels que Gessner, Doni, Belleforest, La Croix du Maine ou Du Verdier pour y voir l’une des manifestations de l’augmentation exponentielle de l’information, suivre l’élaboration de sa gestion et enfin reconstituer des réseaux de communication qui permettent un travail collaboratif. Aussi, l’étude attentive de leurs sources et de leurs méthodes et l’examen critique de leur cohérence par rapport à la réalité qu’ils entendent décrire, permettront-ils de tracer le processus de constitution du nouvel ordre du savoir et sa conséquence historique séculaire.

Ce sera là aussi une occasion pour l’équipe BVH de présenter la méthode, les premiers résultats et les perspectives du projet Biblissima Bibliotheques françoises de La Croix du Maine et de Du Verdier. Depuis septembre 2016 sont accessibles sur le site web dédié l’édition numérique de La Croix du Maine et la base de données associée référençant tous les noms de personnes et les unités bibliographiques des six premières lettres, indexés et alignés avec les répertoires d’autorités.

 

[1] « Bibliotheca digitalis : Reconstitution des réseaux culturels au début des Temps Modernes. Des Sources aux données », à la Médiathèque Louis-Aragon du Mans en juillet 2107, avec la collaboration des partenaires du projet partenarial Biblissima « Bibliothèques Humanistes Ligériennes » et le soutien de la ville du Mans et DARIAH-Has.

Contact :
Marie-Laure Masquilier :