Actualité

Exposition - S'inspirer du vivant : le biomimétisme de Léonard de Vinci à nos jours

  • Recherche,
  • Culture scientifique,
Date(s)

du 1 juillet 2019 au 31 août 2019

Lieu(x)

Centre d'Exposition La Fabrique Normant
2, avenue François Miterrand - 41200 Romorantin-Lanthenay

Commissaire de l'exposition : Pascal Brioist, Professeur des Universités, Université de Tours, UMR 7323 du CNRS

Fin observateur de la nature, avec ses machines volantes imitant les oiseaux, les chauve-souris ou les insectes, ses palmes de plongée inspirée des membranes du poisson volant, Léonard de Vinci peut être considéré comme un pionnier d’une discipline moderne nommée « biomimétisme » consistant à trouver dans la nature des solutions innovantes pour des problèmes technologiques contemporains. Cette exposition s’appuiera sur des maquettes géantes de machines dessinées par Léonard de Vinci (ornithoptère, aile volante, soucoupe à 4 ailes, lion mécanique etc.) afin de révéler la richesse insoupçonnée des recherches du Toscan sur le sujet. Le maître s’est aussi bien penché sur les problèmes de matériaux que sur l’anatomie animale, sur les sens et les comportements des oiseaux ou encore sur leurs techniques de locomotion. Ces études vieilles d’un demi-millénaire mises en parallèle avec les recherches des plus grands laboratoires européens actuels apparaissent d’une modernité extraordinaire.  Les chercheurs d’aujourd’hui étudient en effet les matériaux biologiques performants (peau de requin, structures en alvéoles des ruches d’abeille, plantes à scratch…),  les sens exotiques des mouches ou les oiseaux qui volent en essaim ainsi que les poissons qui nagent en bans synchronisés formant d’étranges structures mathématiques. L’exposition fera aussi découvrir des robots imitant les reptiles, les oiseaux et les poissons et des drones intelligents. Elle entrouvrira aussi la porte sur des rêveurs d’aujourd’hui tels Theo Jensen (inventeur d’un bestiaire éolien), François Schuyten (auteur de la série BD des Cités Obscures) et François Delarosière (Compagnie la Machine, éléphant géant de Nantes et minotaure de Toulouse) dont les créations artistiques sont inspirées par le biomimétisme.

Avec le concours de CNRS Images qui représentera son exposition « Le Vivant comme modèle »  et le soutien de la Région Centre Val de Loire et de la ville de Romorantin.