Partager
Actualité

[Offre d'emploi] Ingénieur·e d’étude en analyses des sources historiques et culturelles : histoire du livre

  • Emploi,
Date(s)

du 6 décembre 2023 au 15 janvier 2024

Prise de fonction souhaitée : 1er mars 2024
Entretiens de recrutement : semaine du 22 au 27 janvier 2024
Date de fin de publication : 15 janvier 2024

>> Télécharger la fiche de poste
Lieu(x)
Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Les candidatures sont à adresser par email à sandrine.breuil@univ-tours.fr avec copie à remi.jimenes@univ-tours.fr

Ingénieur·e d’étude en analyses des sources historiques et culturelles: histoire du livre

Contexte de travail

Ce recrutement s'inscrit dans le cadre du projet TypoReF : Typographie de la Renaissance Française (1470-1640) dirigé par Rémi Jimenes (CESR, Tours) et financé par l'Agence nationale de Recherche (ANR-22-CE27-0009). Conçu dans une approche interdisciplinaire, le projet vise à inventorier, décrire et étudier les matériaux typographiques français de la Renaissance à l’aide d’une plateforme et d’outils d'analyse et d’exploration de corpus de livres numérisés.
L’ingénieur·e intégrera l’équipe du programme Bibliothèques virtuelles humanistes (dir. Chiara Lastraioli), qui numérise et diffuse en ligne des documents patrimoniaux du XVème au XVIIème siècle conservés dans les établissements partenaires. À l’issue des traitements et des enrichissements selon ses chaînes de production actuelles, les numérisations en mode image (corpus BVH-Fac-similés), les éditions textuelles en XML-TEI (corpus BVH-Epistemon), ainsi que les bases de données spécialisées (iconographie, matériel typographique, Bibliothèques françaises, etc.) sont diffusées en ligne pour la recherche et la consultation sur sa bibliothèque virtuelle : bvh.univ-tours.fr
Le projet ANR TypoReF prévoit de réunir des données de référence au sein d’une « Base de Typographie de la Renaissance » (BaTyR) qui permettra la comparaison, l’identification et la description de caractères et d’ornements. Sans prétention à l’exhaustivité, le projet vise le traitement et l’indexation d’un corpus jugé représentatif, comptant 20 000 à 30 000 occurrences d’ornements gravés et 200 à 300 polices de caractères.
 

Missions

En concertation avec le porteur du projet et les membres de l’équipe, en lien avec les services informatiques du CESR, l’ingénieur·e aura la charge :
• De localiser, d’extraire et d’indexer les matériels typographiques (ornements, caractères) à partir de fac-similés publiés sur Gallica ou sur le site des Bibliothèques Virtuelles Humanistes
• De répertorier, d’étudier et de décrire les matériels originaux (matrices, poinçons, planches gravées) subsistant dans les collections publiques françaises
• De transcrire des documents d’archives relatifs aux matériels d’imprimerie de la Renaissance et de publier ces transcriptions sur la plateforme ReNumAr2
• D’effectuer des tests et de jouer un rôle de conseil pour le développement des interfaces d’administration et de consultation des outils informatiques
• D’assurer le suivi de l’indexation et du traitement des données dans la base BaTyR et de rédiger la documentation
• De co-encadrer, avec le porteur du projet, des stagiaires susceptibles de l’accompagner dans ses missions (trois stages prévus sur toute la durée du projet)
 

Savoirs & compétences

Vous devrez avoir les compétences suivantes :
• Connaissance approfondie du livre français du XVIe siècle et des techniques de production de l’imprimerie
• Connaissance générale des principaux instruments bibliographiques
• Habitude du travail sur les bases de données relationnelles
• Paléographie : lecture et transcription des textes français de la Renaissance, y compris les archives notariales
• Connaissances de base de la photographie, du traitement d'images, et des recommandations en usage dans le domaine de la numérisation patrimoniale
• Des compétences en histoire de l’art de la Renaissance seraient appréciées
• Bon relationnel, sens de l’organisation et du travail en équipe, disponibilité et autonomie
• Être curieux, précis et aimez travailler en équipe
• Intérêt et capacité à prendre en main de nouveaux outils numériques et participer à les faire évoluer
• Capacité à dialoguer avec des métiers différents et à adapter son vocabulaire à ses interlocuteurs
• Être capable de rédiger la documentation requise et de former vos collègues
 

Contraintes

• Poste de travail en open-space (8 postes), au 2ème étage sans ascenseur
• Télétravail possible seulement à partir du 7ème mois (2 jours/semaine)
• Voyages et déplacements sur plusieurs jours pour des missions de travail en France et à l’étranger (Anvers).
 

Conditions de recrutement

• Structure de recrutement : Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Université de Tours
• Lieu de travail : Bureau BVH, CESR, 59 rue Néricault-Destouches, Tours
• Poste au sein d'une équipe composée de 3 personnels BIATSS et d’enseignants-chercheurs
• Comme tous les postes de l’université de Tours, ce poste est ouvert aux candidats en situation de handicap.
 

Candidatures

• Le/la candidat·e présentera son expérience au travers d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae.
• Date limite de candidature : 15 janvier 2024

Contact :
Sandrine Breuil et Rémi Jimenes :