Partager

La nature et le vide dans la physique médiévale. Études dédiées à Edward Grant

  • Recherche,
Loin d'être simplement écarté par principe, loin même d'être un thème marginal ou une difficulté à éviter, le vide est, tout au long du Moyen Âge, l'objet de nombreuses analyses. Les contributions rassemblées dans cet ouvrage examinent quelques-uns des principaux développements qui prennent le vide comme objet ou comme moyen, dans le monde arabe comme dans le monde médiéval latin. Ils traitent du vide en dehors du monde comme du vide à l'intérieur du monde, des différentes définitions du vide, de son rapport au lieu ou bien au mouvement. Ils concernent la physique ou la cosmologie, mais aussi la biologie. Nous avons souhaité dédier ces études à Edward Grant qui, le premier, a mis en lumière l'étendue des problèmes scientifiques traités par les Médiévaux à l'aide du concept de vide.


Contributions de : David Lindberg, Nicolas Weill-Parot, Rega Wood, Aurélien Robert, Jean Celeyrette, John Walbridge, Cristina Cerami, Henryk Anzulewicz, Joan Cadden, Cesare Musatti, Edmond Mazet, Stefan Kirschner, Joël Biard, Sabine Rommevaux, Stefano Caroti. Avec des extraits inédits de textes anonymes, de Pierre d'Auvergne, de Blaise de Parme.

Brepols, « Studia Artistarum » 32, Turnhout, 2012
http://www.brepols.net/Pages/ShowProduct.aspx?prod_id=IS-9782503544762-1
ISBN: 978-2-503-54476-2
  • Dates
    Créé le 5 avril 2012
  • Auteur(s)
    Joël Biard et Sabine Rommevaux (éds)