Extravagances amoureuses : l’amour au-delà de la norme à la Renaissance

  • Recherche,

Stravaganze amorose : l’amore oltre la norma nel Rinascimento

Actes du colloque international du groupe de recherche Cinquecento plurale - Tours, 18-20 septembre 2008 - Sous la direction de Élise Boillet et Chiara Lastraioli

Au regard de la loi chrétienne qui n'autorise de relations sexuelles que dans le mariage et pour la procréation, la Renaissance tolère largement l'extravagance. Tout en cherchant à la normaliser, elle en souligne cependant l'irréductibilité. De là naît une pluralité de pensées et de représentations que le groupe Cinquecento plurale a voulu éclairer en étudiant, loin des généralisations historiques et des simplifications idéologiques et esthétiques, la variété des contextes socio-culturels qui font que l'extravagance est ici cultivée et là sanctionnée. Une généralité demeure : si l'extravagance amoureuse, hétéro et homosexuelle, contient le germe d'une liberté moderne de penser et d'agir, elle laisse fort peu de place à l'exploration des richesses de l'altérité et à la libre expression d'une voix féminine.

 

Paris, Honoré Champion Éditeur
Collection Le savoir de Mantice
  • Dates
    Créé le 22 novembre 2010