De la vièle au violon du XVIIe siècle

  • Recherche,

étude terminologique, iconographique et théorique

La genèse du violon est à la fois complexe et controversée. Où l’instrument est-il apparu ? Quelles sont ses caractéristiques constitutives ? À l’heure actuelle, ces questions n’ont reçu aucune réponse définitive. L’ouvrage d’Anne-Emmanuelle Ceulemans a pour but de jeter un éclairage nouveau sur le problème. Il s’articule en trois chapitres. Le premier consiste en une étude terminologique, indispensable à l’interprétation des sources écrites. Le chapitre suivant retrace ce que l’on sait de l’évolution technique de la lutherie depuis le Moyen Âge jusqu’au début du XVIIe siècle. Le dernier chapitre est consacré aux écrits théoriques qui éclairent l’histoire ancienne du violon.

Anne-Emmanuelle Ceulemans est conservatrice de la collection des instruments à cordes au Musée des instruments de musique de Bruxelles. Elle enseigne également à l’Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve et à l’Institut de musique et de pédagogie à Namur.

267 pages, 93 illustrations couleurs, format 190 x 290.
isbn : 978-2-503-53561-6


Une publication du Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours, avec le soutien du Musée des instruments de musique de Bruxelles (Musées royaux d’art et d’histoire)
  • Dates
    Créé le 5 décembre 2011
  • Auteur(s)
    Anne-Emmanuelle Ceulemans
  • Éditeur
    Collection « Épitome musical », Turnhout, Breopols, 2011