Codex Chantilly

  • Recherche,

Bibliothèque du château de Chantilly, Ms. 564

Édité par Yolanda Plumley & Anne Stone collection « épitome musical »

Le Codex Chantilly, bibliothèque du château de Chantilly, MS 564 (Ch) est reconnu depuis longtemps comme l'un des plus importants recueils de musique française de la fin du XIVe siècle. Parmi ses 99 chansons et 3 motets sur textes latins ou français, de nombreuses pièces sont des unica. Écrites par des compositeurs peu connus - voire inconnus - en dehors de cette source, certaines comptent parmi les exemples les plus élaborés de la notation dite de l'Ars subtilior, portant ainsi témoignage des expériences faites par les compositeurs des dernières décennies du XIVe siècle dans la symbolisation du rythme. L'importance du manuscrit pour notre compréhension du style musical de la fin du XIVe siècle est très généralement reconnue, mais il n'existe guère de consensus autour de sa provenance ou de sa datation. Plusieurs chercheurs ont conjecturé que le manuscrit provenait du sud de la France actuelle ou d'Espagne, en se fondant sur certaines connexions avec les cours de Foix, d'Aragon et d'Avignon que révèle le répertoire, mais aussi sur divers éléments relevant de l'observation du manuscrit tel qu'il se présente. D'autres ont plaidé pour une origine italienne, formulant l'hypothèse d'une copie du manuscrit en Italie à partir d'un modèle français. Notre étude propose une analyse nouvelle et détaillée du manuscrit et de son contenu, à partir d'un réexamen des questions de la provenance du codex lui-même aussi bien que du répertoire qu'il contient ; nous présentons également de nouvelles informations sur ses premiers détenteurs. [...]

  • Dates
    Créé le 12 octobre 2008