Chemins de l’exil, havres de paix

  • Recherche,

Migrations d’hommes et d’idées au XVIe siècle

Actes du colloque de Tours, 8-9 novembre 2007 - Sous la direction de Jean Balsamo et Chiara Lastraioli

Dans l'Europe de la Renaissance, l'ampleur des bouleversements politiques et des discordes religieuses, la cruauté des guerres et des persécutions entraînent un ample mouvement contradictoire d'expatriation ou de fuite vers des lieux d'accueil, qui, s'il n'est pas toujours réductible aux formes juridiques du bannissement, en prend tous les aspects matériels et intellectuels. Une partie des différentes contributions à ce recueil est consacrée à étudier les itinéraires et les lieux, en une topographie de l'exil et du refuge, une sociologie des milieux de réception et des fonctions caritatives, une prosopographie, individuelle ou collective, des bannis. Les autres contributions mettent en évidence la fécondité poétique des mêmes notions dans la littérature profane ou religieuse. Sans contradiction, les lieux de l'exil et du refuge apparaissent aussi comme un espace textuel, dans lequel se déploie une brillante littérature qui renouvelle le modèle ovidien de la patrie perdue et la tradition rhétorique de l'encomium urbis. Plus qu'un simple thème lié à une expérience biographique dramatisée, l'exil est une composante majeure de l'éthos de l'écrivain à la Renaissance, et la langue qui l'exprime, un lieu de refuge d'identité, seul capable de conjurer les formes d'aliénation.



Honoré Champion, collection Le Savoir de Mantice
N° 18. 1 vol., 440 p., broché, 15,5 x 23,5 cm. ISBN 978-2-7453-2023-0.

Présentation de l'ouvrage :

http://www.honorechampion.com/cgi/run?wwfrset+3+0+1+2+cccdegtv1+08532023+1

  • Dates
    Créé le 22 février 2010