« Nach englischer und frantzösischer Art ». Vie et œuvre de Carlo Farina (avec l’édition critique des ses cinq recueils)

  • Recherche,

Aurelio Bianco, Turhnout, Brepols Publishers, 2010

Le violoniste italien Carlo Farina est l'une des figures les plus représentative de l'école instrumentale du début du XVIIe siècle. Né dans la Mantoue de la Renaissance tardive, il fut actif surtout dans les pays de langue germanique. Auteur de cinq recueils, il inscrit l'essentiel de sa production musicale dans le courant instrumental nord européen défini par convention consort music ; répertoire où la tradition de danse à la française et surtout à l'anglaise jouèrent un rôle de tout premier plan. Les formes et les traits stylistiques de ces genres musicaux portent en effet l'empreinte de compositeurs tels que William Brade, Thomas Simpson ou John Dowland. Auteur du célèbre Capriccio stravagante, Farina incarne ainsi de façon exemplaire le mélange des idiomes et des styles qui caractérisent le langage instrumental allemand du début du XVIIe siècle. Cette étude dédié au violoniste italien se compose de deux grandes parties : la première est consacrée a sa vie et à l'ensemble de son œuvre, la seconde est constituée de l'édition critique des ses cinq recueils.

 

Aurelio Bianco est actuellement Chargé de cours à l'Università della Calabria (Histoire de la musique de l'Antiquité et du Moyen Âge, Histoire de la musique de la Renaissance, Paléographie musicale) et ATER à l'Université de Rouen (Histoire de la musique de la Renaissance)

ISBN 978-2-503-53365-0, 299 pages, 160 x 240


  • Dates
    Créé le 5 juillet 2010