Partager
Actualité

[Offre d'emploi] Ingénieur.e d’études ou de recherche en analyse des sources historiques

  • Recherche,
  • Recrutement - concours administratifs,
Date(s)

du 18 juillet 2022 au 20 août 2022

Lettre de motivation et CV à envoyer à Alain Salamagne : salamagne@univ-tours.fr
Date limite de candidature : 20 août 2022

Lieu(x)
Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

CDD 6 mois - Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) - Projet Médicis (Mobilier et décors intérieurs de cour : immersion spatiale)

  • CESR, Université de Tours
  • Type de contrat : CDD
  • Quotité : Temps plein
  • Niveau : Ingénieur.e de recherche
  • Durée : de 6 mois
  • Date début de mission : Ier octobre 2222
  • Employeur : Université de Tours
  • Lieu : CESR, Tours

Contexte

Intégré à la dynamique du programme ARD Intelligence des Patrimoines, le projet MEDICIS vise à étudier le mobilier et le décor des demeures princières en Val de Loire aux XVe et XVIe siècle (de Louis XI à Henri II) en associant trois laboratoires : le Centre d'études supérieures de la Renaissance (CESR, Tours), le Laboratoire de Mécanique Gabriel Lamé (LaMé, Orléans-Tours) et le laboratoire en sciences de l'information et de la communication PRIM (Pratiques et Ressources de l'Information et des Médiations, Tours). À travers le support d'un ensemble de sources (textuelles, iconographiques, etc.), le projet identifiera le mobilier renaissant conservé (accessible dans les bases de données, dans les musées ou les châteaux...) afin de le réinscrire dans l'espace du château. Si le château d'Amboise constituera le point de départ à partir duquel sera élaboré un parcours de visite virtuelle des parties disparues (70% du château actuel), le projet permettra au-delà de restituer l'ameublement renaissant des autres châteaux ligériens, souvent vides ou peu meublés, par le recours à des technologies innovantes (type hologramme) et ainsi de transposer les résultats de l'étude à l'ensemble des châteaux princiers du Val de Loire. Le projet s’inscrit dans une dynamique de valorisation du patrimoine régional, et s’inscrit pleinement dans le cadre du projet Intelligence des Patrimoines http://www.intelligencedespatrimoines.fr/ .

L’ingénieur.e d’études ou de recherche recruté aura pour tâche :

       1/ dans un premier temps de constituer une base de données d’images et de sources sur les archives concernant des restaurations des Monuments historiques, par exploitation de certains fonds existants (archives des Monuments historiques, Palais de Chaillot Paris, etc.) susceptibles d’éclairer les choix restitutifs opérés dans le cadre du projet Médicis.

       2/ dans un second temps la personne recrutée participera aux différentes actions ou réunions du projet Médicis et aura en charge les tâches qui en découleront

Missions du poste

Sous l’autorité du responsable du projet Médicis et en fonction de la quotité horaire définie en amont, vous êtes en charge des missions suivantes :

  • Recherche dans les fonds documentaires en particulier les archives des Monuments historiques des sources concernant les restaurations opérées par exemple sur les ailes Louis XII du château de Blois afin de documenter les choix opérés par les restaurateurs des éléments de décor et leur fiabilité à des fins de modèles dans la restauration des décors du logis des Sept-Vertus d’Amboise
  • Dépouillements et transcription des fonds d’archives retenus dans le cadre du projet.
  • Participation aux réunions du projet Médicis à contenu scientifique ou de médiation.
  • Rédaction des compte-rendu de réunion et des courriers administratifs, synthèses des différentes opération de recherche et de médiation, suivi des actions.

Compétences requises

  • Expérience de la recherche dans les fonds d’archives XVe-XVIe s.
  • Bonne maîtrise de la paléographie et des règles de transcription.
  • Expérience de la recherche bibliographique et de la rédaction.
  • Connaissance de l’art de la fin du Moyen Âge et du début de l’époque moderne.
  • Connaissance du fonctionnement des ressources numériques en Histoire et Histoire de l’art.
  • La maîtrise de la langue anglaise constituera un plus.

Profil

Titulaire d’un master ou d’une thèse de doctorat en Histoire de l’Art, le candidat contribuera à la réalisation du programme scientifique et à sa valorisation.

Doté(e) d’une réelle capacité à la recherche et à la synthèse, son dynamisme et ses compétences lui permettront de mener à bien cette mission.

Le candidat travaillera au CESR mais sera être appelé à se déplacer dans le cadre de ses missions en particulier dans le cadre des réunions et des dépouillements en archive (à Paris).

Processus

Lettre de motivation et CV à envoyer à Alain Salamagne : salamagne@univ-tours.fr
Date limite de candidature : 20 août 2022