Partager
Actualité

[Offre d'emploi] Ingénieur.e de recherche en analyse des sources musicologiques

  • Recherche,
  • Recrutement - concours administratifs,
Date(s)

du 11 juillet 2022 au 1 août 2022

Lieu(x)

Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Date Limite Candidature : lundi 1 août 2022
>> Pour postuler : site web du CNRS

CDD 4 mois - Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) (Université de Tours/UMR 7323 du CNRS/Ministère de la Culture) - Programme de recherche en musicologie « Ricercar »

Informations générales

Référence : UMR7323-MARMAS-005
Lieu de travail : TOURS
Date de publication : lundi 11 juillet 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2497 € et 2675 € bruts mensuels selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur de recherche CNRS travaillera pour le CESR, UMR 7323 du CNRS avec la mission de veiller au suivi des activités du programme Ricercar du CESR en lien avec les deux autres ingénieurs.

Activités

La personne recrutée aura plus particulièrement la charge :
- de la coordination des actions du programme avec le consortium MUSICA2 de la TGIR HUMA-NUM et du groupe « Musique » de l'EQUIPEX Biblissima
- du suivi de certains projets éditoriaux
- de la mise en place de collaborations internationales.

Compétences

Compétence avérée en musicologie des 14e – 17e siècle (notation proportionnelle, genres musicaux et principes de composition)
Connaissance des enjeux des humanités numériques
Maîtrise des outils de gestion des données musicales
Aptitude au travail en équipe
Autonomie, rigueur et capacité rédactionnelle.

Contexte de travail

Créé en 1956, le Centre d'études supérieures de la Renaissance (CESR) est un centre de formation et de recherche multidisciplinaire (UMR 7323 du CNRS et UFR de l'Université de Tours) dédié à l'étude de la Renaissance en Europe, de Pétrarque à Descartes. Il emploie une cinquantaine de chercheurs et enseignants-chercheurs, 25 personnels Ingénieurs, Techniciens et administratifs, et une cinquantaine de doctorants rattachés à l'ED 616 - Humanités et Langues (H&L)..
Le CESR accueillera dans ses locaux l'ingénieur de recherche qui sera placé(e) sous l'autorité de Philippe Vendrix, responsable du programme Ricercar, et de la directrice d'unité Elena PIerazzo.
Le programme Ricercar a pour mission d'explorer et de valoriser la musique de la Renaissance. Il décline ses activités autour de :
1. La construction de ressources documentaires (bases de données) ;
2. L'étude de tous les aspects de la musique du 14e au 17e siècle (analyse, théorie, iconographie, etc.)
3. La valorisation des travaux à travers de publications et des expositions.
Les actions du programme Ricercar pour les années 2022-2026 se déclinent autour de trois missions :
Les actions de valorisations : (1) enrichissement du site Virtual Music Heritage et présentation des actions lors de congrès et conférences, nationaux et internationaux ; (2) lancement de nouveaux chantiers Cubiculum Musicae en lien avec des partenaires français et étrangers, en Allemagne, en Espagne et en Italie notamment ; (3) inscription de Ricercar dans le chantier Notre-Dame de Paris ; (4) publication œuvre d'une quinzaine d'ouvrages dans la collection « Epitome musical » (Brepols).
Construire des outils de recherche : (1) poursuite des travaux avec Richard Freedman (Haverford College) et Emilio Sanfilippo (CNR-Trento) sur la question des citations musicales et leur approche automatisée ; (2) élaboration d'une ontologie et d'une architecture pour l'ensemble des données produites par Ricercar depuis les années 1990 ; (3) finalisation d'une encyclopédie de la tablature musicale, un volume de près de 1200 pages à paraître en 2023 ; (4) élaboration d'un nouveau site dédié aux tablatures de luth en lien notamment avec la bibliothèque de Pesaro, en recourant à des outils de visualisation nouveaux.
Fédérer des communautés : (1) construction et pilotage d'un nouveau consortium consacré aux données musicales pour la TGIR Huma-Num avec une quinzaine de laboratoires français ; (2) inscription du champ musique dans l'EQUIPEX Biblissima+ ; (4) constitution d'un groupe de recherche destiné à répondre à un appel Horizon Europe sur la question du rôle des musiques anciennes dans la diplomatie culturelle européenne.
Le poste est rattaché au Centre d'études supérieures de la Renaissance. La personne recrutée travaillera sous la responsabilité scientifique de Philippe Vendrix, coordinateur du programme. Elle intégrera une équipe constituée d'un PR, d'un MCF, de 3 ingénieurs, de plusieurs post-docs et de collaborateurs scientifiques.
Site du CESR : https://cesr.cnrs.fr/ ; site du Ricercar Lab: https://ricercar-tours.fr/

Contraintes et risques

Niveau d'études : Être titulaire d'un doctorat en musicologie.

>> Pour postuler