Partager
Actualité

[Conférence SACESR] Écrire et publier des lettres latines à la Renaissance : Léonardo Bruni Aretino et Marc Antoine Muret

  • Recherche,
Date(s)

le 6 décembre 2021

17h30-19h
Lieu(x)

Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

CESR, Salle Rapin et en ligne (Teams)

Conférence organisée par la Société des Amis du CESR

Organistarice : Laurence Pradelle
maîtresse de conférences HDR, Université de Limoges, en délégation CNRS au CESR en 2021-2022

Documents à télécharger : 
PDF icon -Programme



En 1440, quelques années avant sa mort, l’humaniste et chancelier de la République florentine, Leonardo Bruni Aretino (1370-1444), décide de publier sa correspondance privée, écrite en latin, à l’instar de celles de ses maîtres, Pétrarque et Coluccio Salutati. Presque un siècle et demi plus tard, à une époque où apparaissent les premières correspondances en langues vernaculaires, un autre humaniste, Marc Antoine Muret (1526-1585), installé à Rome, professeur à la Sapienza et orateur de grand renom, publie à son tour ses lettres latines (1580).
La présente étude s’attachera à établir ce qui rapproche et ce qui différencie ces deux correspondances éloignées dans le temps, afin de proposer quelques pistes sur l’évolution du genre épistolaire latin, à la Renaissance.

Laurence Pradelle est maîtresse de conférences HDR en langue et littérature latines à l’Université de Limoges, en délégation CNRS au CESR en 2021-2022.
L’un de ses projets de recherche porte sur la correspondance de Marc-Antoine Muret, humaniste du XVIe siècle, né à Limoges en 1526 et mort à Rome en 1585.

Pour la sécurité de chacun, le passe sanitaire est obligatoire.

Prochaine conférence :  le lundi 31 janvier 2021 à 17h30 Salle Rapin avec Madame Marie-Elisabeth Boutroue, chargée de recherche CNRS au CESR

Contact :
Marie-Laure Masquilier :