Daniele Barbaro 1514-1570. Vénitien, patricien, humaniste

  • Recherche,

Textes réunis par F. Lemerle, V. Zara, P. Caye, L. Moretti

Daniele Barbaro (1514-1570), patriarche élu d’Aquilée, auteur de poèmes, de tragédies et de chroniques, commentateur d’Aristote et de Porphyre, exégète de Vitruve et des psaumes de David, est sans doute le dernier uomo universale de la Renaissance.

Daniele Barbaro (1514-1570), patriarche élu d’Aquilée, auteur de poèmes, de tragédies et de chroniques, commentateur d’Aristote et de Porphyre, exégète de Vitruve et des psaumes de David, est sans doute le dernier uomo universale de la Renaissance. Émule et successeur d’Alberti et de Vinci, il surpasse peut-être le premier par la diversité de sa production et se distingue du second par son statut et son investissement civil et politique. Curieusement il a été peu étudié contrairement à son illustre oncle Ermolao, son neveu Francesco, ou son frère Marcantonio, commanditaire avec lui de la célèbre villa Maser, réalisée par Palladio et décorée par Véronèse.

Le cinquième centenaire de sa naissance est l’occasion de rendre hommage à une personnalité aussi riche et complexe. L’ouvrage pluridisciplinaire réunit 30 contributions et d’importantes annexes qui mettent en lumière tous les aspects de l’œuvre de Daniele Barbaro, y compris dans sa fortune critique, en restituant au mieux les conditions de sa création et de sa production tout en s’attachant aux divers aspects de sa vie privée et publique. La carrière de l’humaniste et de l’homme politique vénitien a été ainsi revisitée, la portée théorique de son œuvre imprimée reconsidérée, et son rôle dans la création artistique, musicale et architecturale de l’Italie du nord dans la seconde moitié du Cinquecento soulignée. Seule la diversité des approches pouvait tenter de révéler cette figure exceptionnelle dont les portraits de Titien et de Véronèse continuent à intriguer le spectateur.

 Lien vers l'éditeur

  • Dates
    Paru le 23 février 2018, Créé le 7 mars 2018
  • Éditeur
    Brepols Publishers Collection « Études Renaissantes », dirigée par Benoist Pierre et Philippe Vendrix