Actualité

« Samson, Fleur de Lys, Lubero et les autres. Les chevaux de François de Guise (1547-1563) »

Date(s)

le 20 octobre 2008

17h

Lieu(x)

Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

salle Rapin

Intervention de Marjorie Meiss-Even pour la Société des amis du CESR

Le duc de Guise, comme tous les aristocrates de la Renaissance, attachait un soin tout particulier à la qualité de ses écuries. Indispensable à la chasse, aux joutes, à la guerre comme aux déplacements quotidiens, le cheval était en effet plus qu'un outil ou un véhicule : c'était une composante majeure du paraître aristocratique. Après avoir présenté les chevaux de François de Guise (noms, couleurs, fonctions, effectifs...) ainsi que l'organisation des écuries ducales, nous chercherons à montrer par quels moyens le duc de Guise parvenait à constituer une écurie digne de son rang (approvisionnement en chevaux français ou étrangers, fonctionnement du haras ducal, dressage par des écuyers italiens...) : à travers l'étude des chevaux des Guises, c'est donc à une exploration des coulisses de la représentation aristocratique que nous vous invitons.