Actualité

La construction en pan-de-bois dans l’architecture du Moyen Âge & de la Renaissance

  • Recherche,
Date(s)

du 12 mai 2011 au 13 mai 2011

Lieu(x)

Site Tanneurs

Amphi 1, Extension Tanneurs

[Porte Z, Rez-de-chaussée]

Responsables : Clément Alix (CESR), Frédéric Epaud (LAT) - Comité d’organisation : Elisabeth Lorans (LAT), Alain Salamagne (CESR)

Il s'agit d'exposer les nouvelles connaissances sur cette technique de construction largement employée durant le « second Moyen Âge » (XIIIe-XVIe siècles). Les études récentes, portant principalement sur l'habitat, s'appuient sur l'examen des vestiges en élévation (analyses du bâti, observations architecturales), dont les chronologies sont renouvelées par des datations dendrochronologiques. Ces dernières peuvent alors être croisées aux autres sources (textes et images). Cette table ronde vise notamment à :


établir un état de la question sur l'usage du pan-de-bois pour la période XIIIe-XVIe siècles ;


présenter les apports de l'étude des techniques de construction : observation des modes de montage, des assemblages des pièces de bois et des traces d'outils qui invite notamment à s'interroger sur l'approvisionnement en bois et les étapes successives de la chaîne opératoire ; analyse des combinaisons entre l'armature principale du pan-de-bois et les parties maçonnées du bâtiment, les éléments du plancher et les charpentes de comble ;

souligner l'importance de l'emploi du pan-de bois dans les éléments de circulation et de distribution de l'édifice ;

analyser les décors, en particulier le passage entre les formes du gothique flamboyant et celles de la Renaissance. La mise en valeur du pan-de-bois s'effectue également grâce au type de hourdis employé et de manière plus générale grâce au traitement d'ensemble de la surface de la paroi (enduits, pigments colorés, essentages, bardeaux).