Actualité

Bonnivet et la faveur de Francois 1er

Date(s)

le 31 janvier 2011

17h

Lieu(x)

Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Salle Rapin

Conférence de Mme Anne Valerie Solignat (Université de Rennes)

La Société des amis du Cesr a le plaisir d'inviter son aimable public le lundi 31 janvier a 17h salle Rapin,  à venir écouter la conférence de Mme Anne Valerie Solignat (Université de Rennes) sur le thème de "Bonnivet et la faveur de François 1er."


L'étude de la fratrie Gouffier pose la question d'une ascension sociale originale, au début du règne de François Ier: celle d'une famille de la petite noblesse poitevine par le seul chemin de la courtisanerie, en un temps où le patronage royal était pourtant restreint. Artus, seigneur de Boisy, grand-maître de la cour de France, son cadet, Guillaume, seigneur de Bonnivet, amiral de France, et leur troisième frère, Adrien, cardinal et légat a latere, appartenaient au premier cercle de ceux qui, intimes du comte d'Angoulême, profitèrent de son accession au trône pour se hisser aux plus hautes fonctions politiques du royaume, incarnant ainsi une image ternaire du favori. Mais l'éclat de la position sociale des Gouffier n'eut comme miroir que la brièveté de leur apogée. Après la défaite de Pavie, que le roi mit sur le compte de l'incompétence de Bonnivet, ce fut désormais leur cousin, Anne de Montmorency, qui leur succéda dans la faveur royale.