Actualité

Appel à communication - Journée d'étude « jeunes chercheurs » : L’argument d’autorité : Un aspect de la réception des Anciens à la Renaissance

  • Recherche,
Date(s)

du 15 juillet 2019 au 10 septembre 2019

Lieu(x)
Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

[Appel à communication pour les doctorants ou post-doctorants du CESR]
Journée d’étude du 5 mars 2020 organisée par Diane Cuny et Arnaud Perrot

La journée d’étude est conçue comme une journée « jeunes chercheurs » en préparation du LXIIIe colloque d’études humanistes qui se déroulera à Tours au CESR du 29 juin au 3 juillet 2020 en collaboration avec le réseau Europa Humanistica.
L’un des aspects les plus féconds de la réception des auteurs antiques à la Renaissance réside, sans nul doute, dans le rôle joué par l’appel aux Anciens – qu’il s’agisse des auteurs que l’on a pris l’habitude d’appeler « classiques » ou de ceux que l’on désigne comme « tardifs » – dans les débats qui agitent toute la période considérée dans tous les domaines de la vie littéraire, philosophique, scientifique et religieuse. Par bien des côtés, la Renaissance constitue ce qu’on pourrait appeler un « âge d’or » de l’argument d’autorité et de l’argument d’antiquité. La journée d’étude se propose d’examiner, dans des champs aussi variés que les controverses théologiques entre chrétiens d’Orient et d’Occident, ou catholiques et protestants, les controverses médicales ou astronomiques, les disputes poétiques ou philosophiques – comme les Comparaisons entre Aristote et Platon – les modalités du recours à l’opinion des Anciens, ainsi que les procédés d’appropriation du témoignage par les auteurs de la Renaissance. On portera une attention toute particulière aux procédés d’extraction et de décontextualisation de la citation, de reformulation du texte jusqu’à la manipulation, d’accumulation sérieuse ou détournée à des fins parodiques, mais aussi à la mobilité du témoignage ancien, qui, dans sa lettre, ne parvient pas à tous sous une même forme dans les manuscrits et produit, non pas seulement par un fait d’interprétation, mais par un fait de transmission, du dissensus entre les érudits qui croient se référer à un texte unique.

Merci d'envoyer votre proposition (titre+une quinzaine de lignes maximum) à


Date limite : 10 septembre 2019