Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Publications

Recherche

THOMAS BRADWARDINE, Traité des rapports entre les rapidités dans les mouvements, suivi de, NICOLE ORESME, Sur les rapports de rapports

Introduction, traduction et commentaires de Sabine Rommevaux, Les Belles Lettres, collection Sagesses médiévales

BRADWARDINE.jpg

     Le Traité des rapports de Thomas Bradwardine et le traité Sur les rapports de rapports de Nicole Oresme constituent deux textes fondamentaux de la philosophie naturelle au XIVe siècle. Celui de Thomas Bradwardine eut un succès immédiat, il fut commenté par les maîtres ès arts des universités de toute l'Europe et son influence a duré jusqu'au XVIe siècle. S'y trouve posée la question d'une juste formulation de la relation qui doit, selon Aristote, lier la rapidité d'un mouvement au rapport entre la puissance du moteur et la résistance du mobile. Pour ce faire, Thomas Bradwardine esquisse une nouvelle théorie mathématique, la théorie des rapports de rapports, que Nicole Oresme va développer.

Cet ouvrage présente la première traduction française de ces deux traités. Dans une partie introductive, Sabine Rommevaux analyse les deux textes, sans tomber dans les pièges des lectures rétrospectives usuelles pour ces deux traités. Elle montre comment Thomas Bradwardine et Nicole Oresme s'inscrivent dans des traditions anciennes qu'ils dépassent et de quelle manière les théories novatrices qu'ils proposent sont reçues par leurs contemporains et leurs successeurs.

 

Sabine Rommevaux est agrégée de mathématiques, docteur en histoire des sciences et directeur de recherche au CNRS (Centre d'Études Supérieures de la Renaissance, Université de Tours). Elle a publié des articles et des ouvrages sur les mathématiques et la philosophie naturelle au Moyen Age et à la Renaissance.

ISBN : 978-2-251-18109-7


Type :
Publication
Dates :
Créé le 15 janvier 2010
  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel