Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Manifestations

Les Amants magnifiques . Réinventer un divertissement royal

du 26 janvier 2017 au 28 janvier 2017
Campus Villejean / Opéra de Rennes

Colloque international organisé par l'équipe d'accueil Arts : Pratiques et Poétiques (EA 3208) en partenariat avec le Centre d’études supérieures de la Renaissance (UMR 7323 du CNRS). Responsables scientifiques: Laura Naudeix - Université Rennes 2 et Anne-Madeleine Goulet (CESR)

prog_coll-les-amants-1.jpg

Le « Divertissement royal », représenté à Saint-Germain-en-Laye en 1670, est le seul spectacle de Molière conçu pour la cour et jamais repris ensuite, de son vivant, à la ville. Son faste coûteux tout autant que le caractère spécifique de ses thèmes peuvent avoir découragé la troupe de le déplacer sur la scène parisienne. Situé à la frontière de la fête et du théâtre, dans les marges du vaste territoire des formes poétiques comiques, le spectacle mêle scènes parlées, dansées, « pantomimées », interventions chantées solistes et chorales, interprètes professionnels et « amateurs », et mobilise les ressources de la machine tout en en commentant les effets illusionnistes. Le propos de la pièce semble de lui-même réflexif puisqu’elle s’offre comme un divertissement mettant en scène des divertissements, un régale de régales…

En prenant comme point de départ Les Amants magnifiques de Molière, Lully et Beauchamp (1670), redonné à l’Opéra de Rennes du 26 au 29 janvier 2017, par la Cie des Malins Plaisirs (dir. Vincent Tavernier), l’Éventail (dir. Marie-Geneviève Massé) et le Concert Spirituel (dir. Hervé Niquet), l’université de Rennes 2, en partenariat avec le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, souhaite proposer une rencontre scientifique pluridisciplinaire.

Des spécialistes venus de tous les horizons de la recherche (histoire, lettres, histoire de l’art, musicologie, stylistique, choréologie, histoire de la danse…) se demanderont dans quelle mesure Molière a répondu à la commande royale en s’en emparant pour adhérer parfaitement aux attentes de son destinataire, afin de mesurer la manière dont son propos résonne avec son époque tout autant qu’il éclaire la sensibilité propre de son auteur. Nous soumettrons ensuite ces questions aux artistes, lors d’une rencontre ouverte au grand public dans le foyer de l’Opéra.
 

Documents à télécharger

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel