Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Manifestations

Recherche

Le vide dans la Physique au Moyen-Âge

du 16 novembre 2009 au 17 novembre 2009


Organisé par le GDR 2522 du CNRS - Sous la responsabilité de Joël Biard

Cette table ronde internationale a pour objet l'étude du concept de vide dans la physique du Moyen Âge et ses prolongements à la Renaissance. Déjà chez Aristote, le refus du vide dans la nature n'était pas simplement l'appel à un principe anthropomorphique et irrationnel (« l'horreur du vide »), mais il était soutenu par des arguments mettant en œuvre les concepts de corps naturel, de mouvement et de lieu. Les Médiévaux vont reprendre ces indications et en amplifier l'analyse, tant dans l'étude du mouvement (le concept de vide est central dans l'étude de la résistance, donc dans les problèmes liés à la rapidité d'un mouvement), que dans celle du lieu (hypothèse d'un espace vide entre des corps), dans celle de la croissance (nutrition et vides intersticiels) ou dans celle du monde (idée d'un vide extra cosmique). La rencontre a pour but l'étude du contenu du concept même de vide (comment le définir et le penser ?), de son statut théorique et de ses fonctions épistémologiques.

 

Programme

 

 

Accueil : 14 heures

lundi 16 novembre, 14 h 30

Rega Wood, « What Price Horror ? Instertitital Vacua and Aristotelian Science »

 

lundi 16 novembre, 15 h 25

Nicolas Weill-Parot, « Nouvelles pistes sur l'horreur du vide dans la nature aux XIIIe et XIVe siècles »

 

lundi 16 novembre, 16 h 20

Jean Celeyrette, « Le lieu et le vide chez Avicenne »

 

Fin de la premier journée vers 17 h 15

 

mardi 17 novembre, 9 h 00 

Roberto Musatti, « Discussions on the Extracosmic Void in an Anonymous Commentary on De caelo (ms. Paris, Bibl. Nat. lat. 16160, fos 81ra-108ra) »

 

mardi 17 novembre, 9 h 55

Joël Biard « Jean Buridan et Albert de Saxe sur le vide »

 

10 h 50 : pause

 

mardi 17 novembre, 11 h 05

Stefan Kirschner : « Nicole Oresme on the Void in His Commentary on Aristotle's Physics »

 

mardi 17 novembre, 12 h

Stefano Caroti, « De Pierre de Padoue à Augustinus Niphus : la discussion sur le vide dans quelques auteurs italiens (XIVe-XVIe siècles) »

 

13 h. : Déjeuner

 

mardi 17 novembre, 14 h :

Edmond Mazet : « Le vide chez Richard Kilvington »

 

mardi 17 novembre, 14 h 55

Sabine Rommevaux : « Blaise de Parme et le vide »

 

mardi 17 novembre, 15  h 50 :

Aurélien Robert, « Les théories du lieu et du vide chez les atomistes du XIVe siècle ».

 

mardi 17 novembre, 16  h 45 :

            Conclusions

 

 
  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Informations complémentaires

Lieu(x)

  • Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel