Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Publications

Recherche

Le lamento dans l'Italie de la Renaissance.

"Pleure, belle Italie, jardin du monde"

Florence Alazard

1269523524.jpg

Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Art et Société
17,5 x 25 cm, 266 p., 978-2-7535-1024-1

 

De la chute de Constantinople à la dépression des années 1630-1650, alors que la Renaissance se définit autant par ses crises et son cortège de fléaux que par sa magnificence et son luxe, la péninsule italienne explore de nouvelles modalités d'expression : plaintes, déplorations et lamentations s'incarnent dans le lamento, qui n'est pas à proprement parler une nouveauté, puisqu'il hérite d'une longue tradition antique et médiévale, mais qui, à la Renaissance, trouve des modalités encore jamais remarquées et des usages renouvelés. Derrière le terme « lamento », on rencontre des documents qui sont moins variés par leurs formes (presque tous adoptent l'ottava rima ; les formats sont en général in-8° ou in-4° ; ils sont relativement brefs) que par leurs contenus (beaucoup déplorent les calamités des guerres d'Italie, mais la plupart d'entre eux aborde d'autres sujets comme la misère des paysans, la cherté de la vie urbaine, les aberrations climatiques, les pratiques de la femme adultère), dont l'hétérogénéité est accentuée par le développement, après les années 1560, du lamento musical. Il s'agit donc là moins d'un ensemble de textes cohérents qui traitent d'un même sujet sur un même mode, que d'un médium pour décrire le monde.

Ce livre suggère que le lamento est indissolublement lié à la Renaissance italienne. Touchant à l'histoire politique et culturelle, à l'histoire du livre et des idées, il intéresse la reconstitution du monde sonore de la Renaissance, l'hybridation des pratiques culturelles savantes et populaires et interroge des figures de la Renaissance italienne aussi diverses que le prince, le tyrannicide, la prostituée ou le bandit. En croisant les champs des savoirs historique, littéraire et musical, il propose une histoire culturelle générale de l'Italie renaissante par le lamento, expression privilégiée de la plainte.


Type :
Publication
Dates :
Créé le 1 avril 2010
  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel