Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Manifestations

Recherche

Colloque : "Les rapports des arts monochromes à la couleur"

du 12 juin 2009 au 13 juin 2009


Sous la direction de M. Boudon-Machuel, M. Brock et P. Charron

arts.jpg

L'histoire des couleurs dans le monde occidental au Moyen Âge et à la Renaissance a été nourrie par des travaux majeurs qui ont permis d'en cerner les différents aspects, des pratiques techniques aux usages symboliques. En revanche, la question des rapports entre les arts monochromes et la couleur a seulement fait l'objet d'études ponctuelles, centrées principalement sur des œuvres ou des techniques spécifiques. Ce colloque propose de traiter cette question selon un spectre large de la conception de l'œuvre à sa réception.


 


            Il apparaît que les rapports, qu'entretiennent avec la polychromie les œuvres dont la constitution première est monochrome (dessin, gravure, sculpture...), peuvent être envisagés selon des axes de réflexion multiples qu'il est nécessaire de confronter. Sur une période allant du XIVe au XVIIe siècle, l'étude des disciplines artistiques que sont la peinture, quel qu'en soit le support, la sculpture (ronde-bosse, relief, mais aussi médailles, monnaies, sceaux...), les arts graphiques (dessin et estampe), le textile (tissu, tapisserie, broderie), les arts précieux ou la marqueterie sera articulée, autour du pivot que constitue l'œuvre polychrome, en trois temps, de la production à la réception artistique. Ces questions appellent des discussions entre les spécialistes de l'Histoire de l'Art, de l'Histoire culturelle et symbolique mais aussi de l'Histoire des techniques et de la restauration.


Comité scientifique :




Olivier Christin (Paris, EPHE)
John Gage (Cambridge University, Mass.)
Sophie Guillot de Suduiraut (Paris, Louvre)
Michel Hochman (Paris, EPHE)
Juliette Levy (Paris, INP)
Philippe Lorentz (Strasbourg, Université Marc Bloch) 
Michel Pastoureau (Paris, EPHE) 
Henri Zerner (Harvard University)




Comité d'organisation :



Maurice Brock (professeur - CESR, maurice.brock@univ-tours.fr)
Marion Boudon-Machuel (Maître de conférences - CESR/conseillère scientifique - INHA, marion.boudon-machuel@inha.fr)
Pascale Charron (Maître de conférences - CESR, pascalecharron@free.fr)




Communications et tables rondes



Vendredi 12 juin


Matin (Présidence et introduction : Michel Pastoureau)


Michel Pastoureau (EPHE) : « Le noir et le blanc : deux couleurs en mutation à la fin du Moyen Age ».



Inès Villela Petit (BnF, Département des monnaies, médailles et antiques) : « Historié de Blanc et de noir : La tradition du portrait d'encre dans l'enluminure parisienne des XIVe et XVe siècles »



Marc Gil (Lille III),  « Couleur et grisaille dans l'œuvre du Maître de Rambures : l'exemple des Faits des Romains du Musée Condé de Chantilly (ms 770) et de la Bibliothèque Municipale de Lille (ms 823) »



Maxence Hermant (BnF) : « Grisailles et semi grisailles dans le vitrail en France du nord au XVIe siècle »



Laurence Riviale (INHA, UMR 8150) : « Le blanc comme lumière et comme couleur dans les vitraux religieux, de 1550 au XVIIe siècle »

Après midi (Présidence Philippe Lorentz (Université de Strasbourg-EPHE)
Michel Hochmann (EPHE) : « Le clair obscur dans les dessous des peintures à l'huile en Italie au XVIe siècle »



Audrey  Nassieu Maupas (EPHE) : « Dessins et gravures : les documents préparatoires à l'élaboration d'une tapisserie en France à la Renaissance ».



Table ronde (Modérateurs Marc Gil (Lille III) et Michele Tomasi (Université de Lausanne)



Natacha Pernac, « Déclinaisons et statuts du camaïeu dans la peinture italienne au tournant de 1500 »


Bertrand Cosnet, « Figurer le permanent dans l'art italien du XIVe siècle : la grisaille et ses vertus »


Marie-Lys Marguerite, « Le blanc dans les sculptures pisanes en bois de la fin du XIVe siècle »


Denise Zaru, « Ut rhetorica pictura: genèse et fonctions des reliefs monochromes peints en trompe-l'œil dans la peinture italienne de la Renaissance »


Nathalie Roman, « La place des soies monochromes dans les arts autour de 1400 »



Samedi 13 juin


Matin  (Présidence Michel Hochmann (EPHE)
Manon Six, « En couleur ou pas : fortune du thème du Christ de Pitié à travers les arts à la fin du Moyen Âge »


Michel Tomasi, « L'or, l'argent, la chair: remarques sur l'usage (ou l'absence) de la couleur dans les bustes-reliquaires du XIVe siècle »


Agnès Bos (Musée du Louvre), « Polychromie et monochromie dans le mobilier : le cas des cabinets d'ébène »


Max Bormand (Musée du Louvre), « Les Della Robbia et la monochromie »


Antonella Fenech Kroke, « Les façades peintes en Italie au XVIe siècle »


 

Après-midi (Présidence Maurice Brock)


Mathilde Bert (Université de Liège), « In monochromatis [...], quid non exprimit ? La réception des arts monochromes dans la critique d'art humaniste à la Renaissance »


Eric Pagliano (INHA), « Le moment de la couleur dans le dess(e)in. Confrontation de dossiers génétiques »


Table ronde (Modérateurs Antonella Fenech et Pascale Charron)


Elena Bugini, « Les marqueteries de fra' Giovanni da Verona »


Laure Fagnart, « Du mur à la toile ou comment imiter le chromatisme de la Cène de Léonard de Vinci »


Olivier Deloignon, « Noiret coulouré, Ehrard Ratdolt et l'impression xylographique polychromée »


Anne Lepoittevin, « Les Sacri Monti à la frontière de la couleur »


Valentina Sapienza, « Leonardo Corona, du « bozzetto » à l'œuvre peinte : l'exemple quasi unique de la « Vierge à la ceinture » dans l'église de Santo Stefano à Venise »




 

 

Documents à télécharger

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Informations complémentaires

Lieu(x)

  • Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel