Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Manifestations

Recherche

Arrêts notables, arrêts mémorables à la Renaissance

du 2 juin 2011 au 3 juin 2011

Colloque sous la direction de Géraldine CAZALS (Université d’Avignon) et Stéphan GEONGET (CESR, IUF, Université de Tours)

CazalsGeongetArrets.jpg

Jeudi 2 juin

Matinée : L'arrêt notable et la pratique judiciaire

 

9h Ouverture du colloque. Allocutions

9h30 Patrick Arabeyre (École des Chartes)

L'ombre portée du parlement de Paris sur le premier recueil d'arrêts toulousain (début du xvie siècle)

10h10 Marie Houllemare (Université de Picardie)

Collecte et collections d'arrêts du parlement de Paris au XVIe siècle

Pause café

11h20 Xavier Godin (Université d'Orléans)

Les arrêts notables du parlement de Bretagne

12h Sonia Vernhes Rappaz (Université de Genève)

Avis de droit et arrêts « notables », interaction ou indépendance entre pratique juridique genevoise et jurisprudence française

Déjeuner

 

Après-midi : L'Écriture de l'arrêt notable

14h30 Bruno Méniel (Université de Rennes II)

Les Plus notables et solennels arrests du parlement de Bretagne de Noël Du Fail

15h10 Stéphan Geonget (IUF, CESR, Université de Tours)

Louis Le Caron, l'écriture littéraire de l'arrêt notable

Pause

16h20 Laurent Pfister (Université de Paris II)

Mémoire(s) de l'arrêtiste

17h Valérie Hayaert (Canterbury Christ Church University)

Serio ludere et ironie misogyne : le commentaire des Arresta Amorum de Martial d'Auvergne par Benoit le Court (1ère édition, Gryphe, 1533)

Dîner

Vendredi 3 juin

 

Matinée : La « notabilité » de l'arrêt, études de cas

 

9h30 John O'Brien (Université de Londres)

Praesumptio violenta valet in lege : présomption et écriture dans le cas Martin Guerre

10h10 Olivier Descamps (Université Paris II)

La responsabilité dans les Arrests notables de Jean Papon

Pause café

11h20 Alexandre Tarrête (Université Paris IV, Sorbonne)

Le cinquième arrêt notable de Du Vair : la fragilité d'un testament

12h Nicolas Warembourg (Université de Lille)

Non exemplis, sed legibus. L'arrestographie à la lumière du droit romain et de la romanistique classique

Déjeuner

Après-midi : La réception des arrêts notables

14h30 Anne Rousselet-Pimont (Université de Paris I)

L'autorité des arrêts d'après les arrêtistes

15h10 Jean Louis Thireau (Université de Paris I)

Les flottements de l'arrestographie au xvie siècle : les Décisions notables de Gilles Le Maistre

Pause

16h20 Géraldine Cazals (Université d'Avignon)

Les arrêts notables et la pensée juridique de la Renaissance

 

 

Documents à télécharger

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Informations complémentaires

Lieu(x)

  • Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel