Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Manifestations

Recherche

Architecture et théorie : l'héritage de la Renaissance

du 3 juin 2009 au 5 juin 2009


La Renaissance voir apparaître en même temps que l’« architecte », humaniste autant que constructeur, les premières formes de théorisation de l’art de bâtir : les traités se multiplient et, grâce à l’imprimerie, se diffusent avec une ampleur sans précédent. Quel fut l’impact de la pensée architecturale renaissante dans les siècles suivants ? Le colloque tentera d’évaluer son héritage dans le domaine théorique, s’intéressant aux aspects esthétiques comme aux aspects techniques.

Architecture et théorie

Architecture et théorie. L'héritage de la Renaissance

Ars sine scientia nihil est

Tours, Cesr, 3-4 juin 2009

Paris, Ensa Paris-Malaquais, 5 juin 2009

 

Colloque international organisé par le Centre d'Études supérieures de la Renaissance - UMR CNRS 6576 Tours, Université François Rabelais en collaboration avec l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Malaquais

Organisateurs

Frédérique Lemerle (Cnrs, Tours, Cesr), Yves Pauwels (Tours, Cesr /Université François Rabelais), Jean-Philippe Garric (Paris, Inha), Mario Carpo (Georgia Tech, Atlanta)

 

              La théorie de l'art est fondamentalement liée à la Renaissance. En même temps que l'architecture « à l'antique », la Renaissance voit naître la théorie de l'architecture. Qu'il s'agisse de gloses du traité antique de Vitruve ou d'entreprises autonomes, les traités fleurissent, du De re ædificatoria d'Alberti (Florence, 1485) à L'idea della architettura universale de Scamozzi (Venise, 1615), en passant par l'œuvre de Serlio, la plus vaste entreprise éditoriale du Cinquecento, la Regola de Vignole (Rome, 1562) et les Quattro libri d'architettura de Palladio (Venise, 1570). Tous ces ouvrages formalisent une pratique de l'art de bâtir dont les représentations mentales restaient implicites au Moyen Âge, limitées aux transmissions traditionnelles des savoir-faire au sein des corporations. Tous ces traités ont été souvent réédités, lus et médités tout au long des XVIIe et XVIIIe siècles, et leur doctrine marquait encore l'enseignement de l'École des Beaux-Arts au début du XXe siècle. Les fantômes de la Renaissance ne cessent de hanter les rêves des architectes contemporains. Comment la théorie développée dans les traités de la Renaissance a-t-elle contribué à former la pensée architecturale des architectes des siècles suivants ? Comment les modèles méthodologiques du XVIe siècle ont-ils pu informer la théorisation de l'architecture à l'ère des nouvelles technologies ? Telles sont les questions auxquelles les intervenants, historiens de l'architecture, architectes et critiques contemporains, tenteront de fournir des éléments de réponse.

 

Intervenants (Tours, 3-4 juin)

Christy Anderson (Université de Toronto), Émilie d'Orgeix (Paris, INHA), Pascal Dubourg-Glatigny (Cnrs, Berlin, Centre Marc-Bloch), Mario Carpo (Georgia Tech, Atlanta), Jean-Philippe Garric (Paris, INHA), Anthony Gerbino (Oxford, Worcester College), Pierre Gros (Université Aix-Marseille I, IUF), Frédérique Lemerle (Cnrs, Tours, Cesr), Konrad Ottenheym (Université d'Utrecht), Yves Pauwels (Tours, CESR/Université François Rabelais), Werner Oechslin (ETH, Zürich), (Milovan Stanic (Université de Paris-IV), Daniel Rabreau (Université de Paris-I), Éric Tamborero (ENSA Paris-Malaquais)


Intervenants (Paris, 5 juin)
Jean Attali (ENSA Paris-Malaquais), Jean Castex (ENSA Paris-Versailles), Françoise Fromonot (ENSA Paris-Belleville), Antoine Grumbach (architecte), ENSA Paris-Belleville, Eric Lengereau (Paris, BRA), Branko Mitrovic (École Polytechnique d'Auckland, NZ), Werner Oechslin (ETH, Zürich), Christian de Portzamparc (architecte), Nasrine Seraji (ENSA Paris-Malaquais)

 

Documents à télécharger

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Informations complémentaires

Lieu(x)

  • Site CESR (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel